Soutenir une amie atteinte d’un cancer

Des mots et des actions qui communiquent vraiment la compassion

HENLEY Marissa

Plus que 1 article en stockDisponible
Editeur : FAREL
Paru le : 01/11/2020
Pages : 272
16.00
 
 
- +
 
JEUNE CROYANT
ADULTE
VIE CHRÉTIENNE
 
 
 
Autour de Soutenir une amie atteinte d’un cancer

Description

Lorsque le cancer frappe une amie, beaucoup de questions peuvent nous assaillir. Que va-t-il se passer maintenant ? Que devrais-je lui dire et faire ? Comment puis-je vraiment l’aider ?

Marissa Henley a survécu au cancer et assiste des personnes souffrant de cette maladie. Elle sait que votre amie malade a besoin de votre aide. Elle sait aussi que, de votre côté, vous avez besoin d’informations que votre amie n’est pas en mesure de vous donner en ce moment.

Dans ce guide pratique Marissa Henley tente de combler ce besoin et de vous permettre d’avoir une meilleure compréhension de la situation : ce que votre amie peut penser et ressentir, ce que ses traitements peuvent entraîner, et quelle logistique on peut mettre en place. Elle fait des propositions concrètes pour apporter un réconfort émotionnel, physique et spirituel qui reflétera une compassion et une sympathie authentiques. Des annexes offrent des éléments utiles pour approfondir les thèmes de la souffrance et de la communauté.

Que vous preniez soin d’une amie proche, d’un membre de votre Église, ou d’une connaissance plus lointaine, vous trouverez des outils pour comprendre votre rôle, vous organiser et être un soutien pour affronter la maladie aux côtés de votre amie.

Auteur

Marissa Henley a survécu à une forme rare de cancer. Elle écrit et donne des conférences sur la foi, l’amitié, la maternité et le cancer. Elle vit en Arkansas avec son mari et ses trois enfants.

  • Editeur : FAREL
  • Paru le : 01/11/2020
  • Pages : 272
  • Format : Broché
  • Dimensions : 140 x 210 mm
  • Poids : 0.335 kg
  • ISBN : 9782863145173
  • Référence : 18311


BLF Store - 2014 - Tous droits réservés
Webdesign réalisé par Jérémie Knops avec & codé par Octave